FAQ

Vous avez des questions? Nous avons les réponses!

 

  • Quelles sont les facilités offertes par l’APME dans le processus de création d’entreprise ?

    L’appui à la création des PME repose sur :

    1. La simplification des procédures ;
    2.  La mise en place d’un lieu unique d’accomplissement des formalités administratives de création des PME ;
    3. la réduction du délai de création des PME ;
    4. La mise à disposition de l’information sur les opportunités d’investissement ;
    5. La diffusion de la culture d’entreprise au sein des PME ;
    6. L’assistance multiforme aux promoteurs des PME

     

    La Stratégie de l’APME d’appui à la création des PME se decline suivant les points suivants:

    • poursuivre la mise en place des CFCE et en optimiser le fonctionnement ;
    • faciliter la création des entreprises, à travers une simplification accrue et une sécurisation des procédures;
    • Promouvoir l'esprit d'entreprise, la maturation des projets et l'accompagnement des premières années d'existence à travers les incubateurs et les pépinières d'entreprise; ceci afin de réduire le taux de mortalité des jeunes entreprises.

    Les Centres de Formalités de création d’entreprise

    Conformément aux Instructions du Premier Ministre (N° 001/CAB/PM/du 18 mars 2010 et N° 004/CAB/PM DU 25 Mai 2012) relative aux Formalités Administratives de Création d’Entreprise au Cameroun et à la  Circulaire Interministérielle N° 001/MINJUSTICE/MINPMEESA/MINFI/ DU 30 Mai 2012 relative à la Procédure devant les Centres de Formalités de Création d’Entreprises (CFCE), les Centres de Formalités de Création d’Entreprises regroupent dans un lieu géographique unique, les diverses administrations publiques impliquées dans le processus de création d’entreprises.

    Les Centres de Formalités de Création d’ Entreprises (CFCE) délivrent au promoteur en 72 heures une attestation de création d’entreprise accompagnée de l’ensemble des pièces justifiant l’existence légale de son entreprise:

    • Le certificat d’immatriculation du RCCM (frais de greffe de 21 500 FCFA; droits d’enregistrement de 20 000 FCFA)
    • La carte de contribuable (gratuite) comportant un numéro identifiant Unique
    • Le titre de patente (gratuite) portant la mention « EXONERE »
    • L’attestation d’immatriculation à la CNPS de l’entreprise et du salarié, le cas échéant.

     Les Centres de Formalités de Création d’Entreprises (CFCE) sont opérationnels à Yaoundé, Douala, Bafoussam, Garoua, Bamenda, Maroua, Ebolowa,  Limbé et bientôt Bertoua et Ngaoundéré.

    Le portail cameroun.eregulations.org présente étape par étape les principales procédures administratives applicables à l’entreprise et aux investissements à Douala, Yaoundé et Garoua(autorisations à obtenir, pièces à fournir, cadre légal, durée et coût estimés des procédures).

    Des informations sont actuellement disponibles pour les procédures suivantes :

    • Création d’entreprise
    • Autorisation de construire
    • Transfert de titre de propriété
    • Paiement des impôts
    • Protection sociale
    • Commerce transfrontalier.
  • Quelles sont les activités menées par l’APME dans le cadre de La Promotion de l’esprit d’entreprise ?

    L’Agence souhaite promouvoir l’esprit d’entreprise à travers les actions suivantes :

    • Mettre en place un dispositif de sélection des meilleurs projets.
    • Susciter des vocations, l’esprit d’entreprenariat et la méthodologie de création d’entreprise à travers l’animation des « clubs entreprenariats » dans les lycées, instituts et universités, en collaboration avec les autorités de tutelle.
    • Encadrer, coacher dans les incubateurs les porteurs de projets sélectionnés par les responsables formés à cet effet et selon les modalités à définir.
    • la mise en place d’un mécanisme d’accompagnement des jeunes entreprises post-incubation, afin d’accroître les chances pour chaque promoteur, de réussir son entreprise ;
    • conseiller et assister les porteurs d'idées et de projets 

     

  • En quoi consistent les interventions de l’APME en matière d’appui au développement des entreprises ?

    Les axes d’appui au développement des PME par l’APME portent sur :

    1. Le diagnostic systématique de toutes les PME sur les plans organisationnels, stratégiques, fonctionnels (finance, marketing, commercial, technique, juridique, etc.) ;
    2. Le renforcement des compétences managériales des responsables des PME ;
    3. L’identification des modules spécifiques de formation technique par secteur ou branche d’activités et la mise en place de mécanismes pérennes de formation ;
    4. La mise en place des mécanismes de suivi et d’évaluation des PME ;
    5. La structuration des PME ;
    6. La promotion du partenariat et des réseaux des PME (horizontaux et verticaux);
    7. Le soutien aux structures d’appui, d’accompagnement et d’assistance aux PME ;
    8. Le renforcement du secteur de la consultance locale par, notamment, la création d’un répertoire de consultants/formateurs et l’assistance aux promoteurs dans la recherche des financements et dans leur relation avec les banques ;
    9. La mise en place d’un mécanisme de chèque-service/conseil-formation ;
    10. La promotion des principes de normes et de la qualité au sein des PME ;
    11. La codification de l’implication des collectivités territoriales décentralisées dans la dynamique de développement des PME camerounaises ;
    12. La valorisation des ressources locales à travers la création des pôles produits et des entreprises rurales et périurbaines ;
    13. La promotion de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) au sein des PME pour les amener à amorcer leur implication dans les enjeux du développement durable.

     

  • Comment l’APME promeut-elle les activités de coopération en faveur des PME ?

    L’APME a vocation, à créer une synergie d’actions autour de l’écosystème des PME. Elle met conséquent mettre sur pied, un cadre de concertation de tous les acteurs de l’écosystème. Cette coordination assurera une meilleure efficacité du dispositif de création et de développement des PME.

    La mise en place des partenariats pourront être développés sur deux optiques :

    • sur le plan national, ils permettront le rapprochement entre les entreprises, pouvant aboutir à la formation des réseaux d’entreprises, à la création des clusters ou grappes d’entreprises, à des échanges interentreprises ou intersectoriels notamment à travers
    • la promotion de l’intervention des organisations intermédiaires pour le développement des petites et moyennes entreprises : cabinets de conseil, Centres de Gestion Agrées, structures d’appui, centres de ressources, organisations professionnelles ou patronales, etc. ;
    • l’appui apporté au renforcement des organisations intermédiaires intervenant dans le soutien aux petites et moyennes entreprises ;
    • la facilitation de la création et du développement des réseaux de petites et moyennes entreprises ;
    • de la facilitation des relations de partenariat entre les PME et les grandes entreprises, et la promotion du compagnonnage industriel.

     

    • sur le plan international, ils permettront aux entreprises locales de bénéficier de l’expérience des entreprises étrangères sous divers aspects, et seront un moyen de confronter les entreprises locales aux réalités internationales tout en les arrimant aux standards internationaux grâce à la veille technologique qui devient automatique.

Encore une question?

Nous sommes à votre disposition pour répondre à toutes vos questions 

Nous contacter

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…